L'intensité de la cure :

• elle sera graduée en fonction de la force vitale disponible -la vitalité est un élément important qui guide le Naturopathe-, de l'âge, de l'importance des surcharges (à déterminer), des capacités physiologiques à détoxifier (détoxification hépatique) ; d'où l'importance de le faire avec un thérapeute car en cas d'incapacité, les su bstances de détoxication -les xénobiotiques- remis en circulation pourront s'avérer plus toxiques.

 

Les signaux qui doivent faire arrêter une cure de désintoxication et qui sont indicateurs d'une intoxication par difficulté d'élimination :

 

• Le danger, c'est de confondre :

les symptômes inhérents à la cure : -perte de poids, perte d'appétit, la langue chargée, des suées malodorantes, les sensations d'hypothermie, quelques céphalées-

 

→  aux vrais signaux d'intoxication car le corps n'a pas la capacité à désintoxiquer :

-une baisse importante de la tension artérielle, des troubles du rythme cardiaque

-des hallucinations, des cauchemards, des insomnies, de l'agitation, de l'anxiété, des bouffées d'angoisse, des crises de tétanie,

-des nausées, des vomissements,

-la difficulté à se tenir debout, etc...-.

Il sera alors vital d'arrêter la cure.

nota : les crises d'acétone qui se manifestent notamment par une haleine de ''pomme'' doivent faire arrêter un jeûne.

 

...lire la suite sur comment gérer une cure de détox en sécurité (3) ...

M'appeler pour un rdv au  : 06 51 90 78 57 - Elisabeth PRIEUR

 http://www.mon-equilibre-sante-o-naturel.com/naturopathie.php